Nous avons testé le four multifonction DIALOG de chez Miele

mardi 17 mai | Les produits

 

Un four qui peut cuire du poisson dans un bloc de glace sans la faire fondre ? Mais c’est de la magie ! Aux Ateliers Malégol, nous étions dubitatifs face à cette promesse à peine croyable de la marque Miele à propos du four DIALOG, un multifonction qui intègre la cuisson vapeur et se targue d’une nouvelle technologie de cuisson révolutionnaire.

poisson cuit avec le four DIALOG de Miele

 

Ni une ni deux, j’ai réservé une démonstration à l’Expérience Center Paris Rive Gauche.

C’est là que Miele propose aux professionnels comme nous de tester et de cuisinier directement sur ses appareils avant de décider de les proposer à leurs clients.

Alexandra Beauvais, cheffe bretonne de talent et influenceuse en cuisine bien-être m’emboîte le pas.

Elle est aussi sceptique, curieuse et impatiente que moi à l’idée de cuisiner avec ce four qui n’existe pour l’instant que dans ses rêves.

 

Photo Alexandra Beauvais

Mardi, 13h00. Gilles, chef démonstrateur chez Miele, nous accueille dans le temple de la marque dédié à ses appareils de cuisine haut de gamme. C’est parti pour une démonstration culinaire avec le fameux four DIALOG.

Au menu : effiloché d’échine de porc aux légumes et soufflé aux framboises.

Le constat est sans appel…

Cathy Lassalle Premier constat :  je ne m’attendais pas à être autant étonnée par la simplicité d’utilisation. Je craignais que la technologie rende l’appareil compliqué à utiliser. C’est tout le contraire !

2ème constat : je suis éblouie par la capacité de ce four à cuire en même temps des aliments qui n’ont pas la même consistance et qui ne requièrent pas le même temps de cuisson.

3ème constat : le plat ressort avec des aliments aux couleurs parfaitement préservées. Pas besoin de retouche pour publier la photo de notre plat sur Instagram ou Facebook. Les courgettes se parent d’un vert profond et lumineux, les champignons d’un brun subtilement doré font ressortir le rouge coquelicot de nos tomates.

4ème constat : les goûts sont plus intenses et les textures sont remarquablement tendres.

Avec ce four, il ne peut pas y avoir de surcuisson même quand on cuit plusieurs aliments de nature différente comme ici avec la viande et les différents légumes.

Tout sort parfaitement cuit du four pour une cuisine bien-être qui fait la part belle aux saveurs et au plaisir des papilles.

 

Alexandra en reste scotchée

alexandra-beauvais « C’est incroyable : une fois qu’un aliment est cuit, le four le maintient à température et poursuit la cuisson des autres aliments. La viande ne perd pas d’eau. Elle garde son volume et le temps de cuisson est divisé par deux par rapport à la cuisson dans un four traditionnel. Quant aux courgettes, elles sont particulièrement fondantes. »

Nos soufflés aux framboises sont tout aussi bluffants avec un volume et une intensité de goût exceptionnelle grâce à la cuisson basse température de la fonction vapeur. « Quelle que soit la recette de pâtisserie, le four Dialogue augmente le volume de la pâte et en améliore la consistance. Il vous laisse même déterminer l’épaisseur de la croûte de votre pain si vous le souhaitez » précise le chef.

 

soufflé aux framboises avec le four dialogue miele

 

Mais quel est le secret
de ce four avant-gardiste ?

Gilles nous explique que le four DIALOG est équipé de capteurs qui rendent l’impensable, enfin possible :

«  Vous pouvez effectivement préparer plusieurs aliments simultanément avec le même appareil. Grâce à une émission d’énergie intelligente et ultra précise, le four contrôle la consistance des aliments. La viande est juteuse et sa cuisson uniforme. Le poisson et les légumes conservent leur structure délicate, la pâte gonfle beaucoup mieux, et cela jusqu’à 70 % plus rapidement que dans un four classique. »

Et c’est vrai  !

Le four arrive à cuire tous les aliments de notre plat pour qu’ils soient terminés au même moment et sans mélange des odeurs.

Photo Four Dialogue Miele

 

Quand je demande à Alexandra quelles recettes l’inspirent pour cuire dans le four DIALOG, elle pense immédiatement à une belle palette de porc biologique à la cocotte :

« C’est le genre de plat familial que j’ai du plaisir à cuisiner le dimanche mais qui demande du temps et de la surveillance pour que la viande soit cuite à cœur et reste tendre.

Avec le four DIALOG, je n’aurais pas besoin de vérifier régulièrement la cuisson comme dans un four traditionnel. C’est du temps de gagné pour faire autre chose comme une balade à vélo en famille ou une séance de sport sans avoir les yeux rivés sur ma montre. »

“Pas besoin d’additifs pour le Banana Bread”

Pour le dessert, Alexandra s’imagine déjà préparer un superbe Banana Bread sans gluten avec des pépites de chocolat. « Avec le sans gluten, les gâteaux peuvent vite se dessécher si on y ajoute pas des additifs alimentaires comme la gomme de xanthane par exemple. Avec le four DIALOG, pas besoin d’additifs puisque la fonction vapeur maintient une bonne humidité à l’intérieur du four. »

Quant à moi, j’ai hâte de l’essayer sur du poisson pour obtenir une cuisson à cœur nacrée grâce à la sonde réglée à 48 degrés. Je devrais obtenir le même résultat qu’avec la cuisson sous vide à basse température sans sachet et en un temps record puisqu’on gagne entre 30 % et 70% du temps de cuisson habituel.

Cela est vrai quelle que soit la recette : un quatre-quart cuit en 35 minutes au lieu d’une heure, un poulet gagne un tiers du temps de cuisson. Notre effiloché de porc aurait dû cuire lentement pendant près de 8 heures. Il est prêt en 2H30, un exploit.

 Si ce n’est pas de la magie, ça y ressemble !

 

Cathy Lassalle

@byalexandrabeauvais
@maisondrouiz

Crédit photo : © Miele
Crédit photo : © Ateliers Malégol
Crédit photo : © Caroline Ablain